Références

Jean-Claude Foucard

Foucard

Jean-Claude Foucard

L’aire de culture extérieure du rosiériste Jean-Claude Foucard dirigeant des Roses Anciennes André Eve à Chilleurs aux Bois, près  d’Orléans, a été terminée en avril. Deux mois plus tard toute la région était touchée par les fortes pluies suivies d’importantes inondations. “ Sur nos anciennes aires de production hors sol traditionnelles nous aurions eu de très grosses pertes, comme malheureusement plusieurs de nos collègues. » Mais à ma grande surprise nous ne déplorons aucun dégât sur nos cultures. De ce point de vue, le sol ErfGoedVloer a très rapidement fait ses preuves.

Le choix d’un sol ErfGoedVloer a été déterminé par la volonté de vouloir arroser nos cultures par dessous. « Par le passé, en arrosant par-dessus, nous avions rapidement des dégâts sur les feuilles. Nous avions le choix entre un arrosage traditionnel en goutte à goutte ou un sol sub-irrigation de ErfGoed. Nous avons choisi le dernier. Avec le recul, nous en sommes très satisfaits. »

100% de plantes commercialisables

La visite de Jean-Claude Foucard aux Pépinières Javoy, un voisin pépiniériste, à Saint Cyr en Val, a été décisive. Benoit Javoy était le premier pépiniériste en France à s’équiper d’un sol ErfGoedVloer. “Nombre de producteurs étaient sceptiques au sujet de cet investissement.  C’est pourquoi je voulais m’en rendre compte par moi-même. J’ai été convaincu en le voyant. Mr Javoy avait 100% de plantes commercialisables! Ceci alors qu’auparavant il avait comme les autres 10 à 15% de pertes dû aux flaques d’eau sur le sol ou aux effets de bordure. Pour moi c’était clair: il s’agit du meilleur système d’arrosage! »

Mr Foucard: » Que l’arrosage par aspersion n’est pas favorable pour les rosiers et certaines plantes sensibles aux maladies foliaires peut se voir dans certains points de vente, lorsque les végétaux séjournent trop longtemps. On voit la qualité diminuer au bout de une à deux semaines. C’est en partie dû à l’utilisation de sprinklers sur ces sites. »

80.000 catalogues par an

La nouvelle pépinière, essentiellement composée de rosiers et quelques vivaces, a été conçue dans  la continuité du fondateur de l’entreprise, le rosiériste André Eve. La propriété est composée d’une partie production, couverte et non, ainsi que d’un magnifique jardin où est exposée une grande diversité de rosiers. Tout est bien entendu ouvert au public. « 75% de nos ventes sont réalisés avec les particuliers. Nous diffusons chaque année environ 80.000 catalogues pour la vente par correspondance et de plus en plus la vente en ligne via notre site internet. Les rosiers représentent 80% de notre production. Ils sont très appréciés par nos clients. »

Foucard_kweek Foucard_vloer

Parfait pour la vente au détail

D’après Jean-Claude Foucard, le sol de culture ErfGoed est idéal pour la vente au détail. « Auparavant les clients ne pouvaient plus passer dans les cultures sans se mouiller. J’avais alors opté pour le goutte à goutte, mais là encore ce n’était pas la bonne solution. Les gens arrachaient les goutteurs lorsqu’ils prenaient une plante. Si celle-ci ne leur convenait pas, ils ne remettaient pas le goutteur en reposant la plante. L’arrosage n’était pas régulier. Nous passions régulièrement pour vérifier mais souvent le mal était déjà fait. Avec ce système d’arrosage tous ces problèmes appartiennent au passé et nous pouvons nous consacrer à la culture. »

Des plantes fortes et vigoureuses

D’après Jean-Claude Foucard ce nouveau sol est techniquement supérieur au reste. « Nous voulons continuer à nous différencier avec une qualité supérieure, surtout pour nos rosiers. Un tel sol nous donne les moyens d’y arriver. Un autre avantage de ce système est qu’il est possible d’utiliser n’importe quelle taille de contenant. En utilisant une plus grande taille de pot, la plante a plus de place pour se développer. La plante est ainsi plus résistante à certaines maladies.

Notre objectif est de faire une production biologique intégrée et d’obtenir une reconnaissance officielle de notre démarche par la certification environnementale PLANTE BLEUE. En France la liste des produits phyto autorisés diminue. Il faut donc trouver des solutions alternatives. Des plantes fortes et vigoureuses nécessitent au final moins de traitements. Ce sol de culture est une étape importante dans cette recherche. «