Nouvelles

Terre de nos ancêtres, terre de nos enfants

Terre de nos ancêtres, terre de nos enfants

11 mars 2019

Une première en Europe : les élèves sèchent leurs cours pour dénoncer les risques du réchauffement climatique. À La Haye comme à Bruxelles, des milliers de jeunes se sont mobilisés ces derniers mois pour appeler le monde politique à agir et prendre des mesures pour lutter contre le réchauffement climatique.

Il ne m’appartient pas de juger du bien fondé de la décision de ces jeunes gens de ne pas assister à leurs cours pour aller manifester. Les opinions à ce sujet sont très variées, voire totalement opposées. Par contre, leur inquiétude vis-à-vis des changements climatiques et leurs doutes concernant la prise en compte sérieuse des adultes à l’égard de la planète méritent réflexion.

Personnellement, il me semble qu’il existe une volonté « divine » sur le cours des choses, mais que nous sommes également extrêmement responsables à l’égard de la préservation de notre planète. Au cours des siècles, l’homme a toujours cru que ses activités n’avaient que peu d’effet sur la Terre. Nous n’avons jamais réellement pensé que nos comportements avaient des répercutions nuisibles, voire irréversibles sur la nature. Ce n’est que depuis quelques temps que nous avons pris conscience de ces problèmes et compris que la Terre et ses ressources n’étaient pas inépuisables.

Comme le dit si bien le proverbe : « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». Autrement dit, nous avons des responsabilités importantes à l’égard de cet héritage, dont nous sommes les gardiens passagers et que nous devons transmettre. Cela signifie que nous devons respecter cette création « divine » et que nous sommes entièrement et profondément responsables à l’égard des générations futures.

Chez ErfGoed, la préservation et le respect de notre planète nous imposent une gestion durable, intelligente et responsable de l’eau et des matières premières. Lors de la pose et de l’utilisation de matériaux pour un sol ErfGoed, nous accordons aussi une attention soutenue à l’environnement. Nos sols de culture sont extrêmement durables et peuvent être en grande partie réutilisés et recyclés en fin de vie. Je tiens également à souligner que les sols ErfGoed permettent de réduire la consommation d’eau et de prévenir toute infiltration de produits ou d’engrais résiduels dans les eaux de surface. Une économie substantielle pour les horticulteurs et les maraîchers, mais aussi un engagement volontaire dans la préservation de notre environnement.

Ces prochaines décennies, nous serons confrontés à des défis de taille en ce qui concerne le climat et l’environnement. Cependant, je suis convaincu que nous saurons les relever avec succès vu la capacité d’innovation présente au sein du secteur horticole néerlandais et étranger. Héritiers du passé, nous sommes aussi les gardiens pour l’avenir!

Vous avez des suggestions, des idées ou vous souhaitez économiser avec nos produits, contactez-moi alors directement par téléphone ou par courriel.

Hugo Paans,
directeur général