Nouvelles

Trouver la croissance dans l’adversité

Trouver la croissance dans l’adversité

Trouver la croissance dans l’adversité

16 juillet 2020

Une vidéo est diffusée sur YouTube dans laquelle un rabbin explique ce qu’un homard nous enseigne pour réagir face au stress. Je pense qu’elle peut être une source d’inspiration enrichissante, surtout pendant cette période mouvementée que nous vivons. Le homard est un crustacé à chair molle enveloppée dans une carapace rigide. Tandis que son corps se développe, sa carapace ne grandit jamais et le homard se sent sous pression et à l’étroit. Que fait-il alors ? Il s’abrite dans un endroit sûr dans les rochers, brise sa carapace et en développe une nouvelle. Cette nouvelle carapace est bien plus spacieuse et lui permet de poursuivre sa croissance. Jusqu’au jour où il se trouve de nouveau à l’étroit et doit effectuer une nouvelle mue. Un processus régulier et immuable.

Le rabbin se demande ce qui se serait passé si le homard avait consulté un médecin et lui avait expliqué son inconfort, sa gêne et son stress. Des analgésiques lui auraient été prescrit pour atténuer son stress et il n’aurait jamais changé de carapace, et donc n’aurait jamais pu grandir !

L’enseignement de ce récit est clair : l’adversité est nécessaire à la croissance. Vous le pensez aussi ? Il est clair qu’aujourd’hui nous sommes confrontés au stress et à l’adversité. En février dernier, la croissance était le phare de nos décisions. Un mois plus tard, nous devions revoir toutes nos prévisions et redéfinir nos projets. ErfGoed avait aussi introduit d’importants projets pour cette année 2020. Mais, d’un jour à l’autre, tout fut balayé. Nous devions oublier tous ces beaux projets.

Le défi est alors de relancer dynamiquement son organisation. Au cours de ces derniers mois, j’ai été amené à découvrir des modèles d’entreprenariat extrêmement intéressants dans le secteur de l’horticulture. Des exploitations qui ont su s’adapter rapidement à la nouvelle situation. Nous devions nous aussi le faire. Et cela n’était pas la première fois. Cela a commencé lorsque nous étions encore une entreprise de sous-traitance qui réalisait des travaux de sols dans les serres, jusqu’au jour où le substrat fit son entrée. Le défrichement des cultures semblait à l’époque être la solution.

Au début de la crise précédente en 2008, nous avons été confrontés à un défi de taille : réorganiser et alléger les équipes du personnel ou bien, tous ensemble, nous tourner vers l’étranger ?  Jusqu’à aujourd’hui, je suis content que nous ayons opté en tant qu’équipe pour la seconde option. Cette stratégie nous a permis de sortir de la crise précédente sans dommages.

La flexibilité d’esprit et la volonté de s’adapter rapidement sont les mots-clés dans les périodes d’adversité. L’organisation de votre exploitation vous permet-elle de passer rapidement de la culture, au marché, à la vente ou à la valeur ajoutée ? Chez ErfGoed, nous faisons tout notre possible pour vous apporter dans ce cadre tout notre soutien. Au cours des derniers mois, nous avons par exemple réalisé avec succès des essais de culture des Phalaenopsis sur sol de culture ErfGoedVloer ! Un sol flexible permettant de changer de cultures à tout moment.

Vous souhaitez réagir ou avez des suggestions ?
Je vous invite alors vivement à me téléphoner directement ou à m’envoyer un e-mail.

Hugo Paans,
Directeur général ErfGoed